GALLERY
Antoine BÉRANGER (Paris, 1785-Sèvres, 1867), attribué à
€ 6200
Antoine BÉRANGER (Paris, 1785-Sèvres, 1867), attribué à
Portrait d'Henri d'Artois, duc de Bordeaux, en uniforme de colonel des cuirassiers, dirigeant l'assaut d'un fortin mené par ses camarades de jeu dans le parc du château de Saint-Cloud
€ 6200
Object N° 1928

Huile sur toile (restaurations).

Vers 1830.

H. 20 x L. 16 cm.

Cadre : H. 24,5 x L. 20 cm.

Provenance

Collection privée française.

Historique

Le domaine national de Saint-Cloud possède en dépôt de la Cité de la Céramique à Sèvres des plaques en porcelaine dure d'un coffret dit "de l'éducation du duc de Bordeaux" (inv. MNC 15664). Ces cinq plaques rectangulaires (82 x 28,5 cm), réalisées en 1831, devaient être réunies par une monture en bronze doré pour former un coffret dédié à l'éducation du Duc de Bordeaux, mais sa réalisation trop tardive aura vu Louis-Philippe monter sur le trône et empêcher sa finalisation. Les ornements des quatre plaques latérales, réalisés par Jean-Charles François LELOY (actif à Sèvres 1818-1844) à la manière du camée, illustrent les disciplines nécessaires au futur roi : sciences, lettres et arts, histoire universelle et gouvernement.

Le portrait de la plaque centrale représentant le jeune Henri (1820-1883) en uniforme de colonel des cuirassiers, correspond en tout point à notre toile, qui en serait l'œuvre préparatoire (les dimensions correspondent exactement puisque la partie centrale de la plaque principale figurant la scène, en dehors des ornements qui l'encadrent en haut et en bas, mesure en hauteur 2/3 de 28,5 cm, soit 19 cm, soit la hauteur même de notre tableau). On sait qu'il a été peint par Joseph-Ferdinand RÉGNIER (1802-1870), actif à Sèvres (1826-1830 ; 1831 ; 1836-1870), d'après Antoine BÉRANGER (actif à Sèvres 1808-1848), d'où notre proposition d'attribution à ce-dernier.h

Il met en avant les exercices militaires et l'apprentissage des qualités de commandement. Une épée à la main, le Duc de Bordeaux dirige l'assaut d'un fortin, en référence probablement à celui de Cadix pendant la bataille du Trocadéro mené par son oncle le Duc d'Angoulême en 1823. On voit en arrière-plan à gauche ses camarades qui franchissent le mur et brandissent le drapeau blanc du Royaume de France, tandis qu'à droite la vue de la terrasse du parc de Saint-Cloud offre une vue imprenable sur Paris avec notamment le dôme des Invalides sur fond de ciel bleu nuageux.

Littérature

Catalogue d'exposition, "Entre cour et jardin. Marie-Caroline, duchesse de Berry", Musée de l'Ile de France, Sceaux, 2007, cat. 52 p. 126 (les plaques reproduites).

Oeuvres en rapport

- Adolphe LADURNER (1798-1856), La duchesse de Gontaut, gouvernante des enfants de France, promenant Louise d'Artois et son frère, Henri, duc de Bordeaux, dans les jardins de Saint-Cloud (1826). Huile sur toile, conservée au Musée historique de Saint-Cloud.

- Alexandre DUBOIS-DRAHONET (1790-1834), Portrait du Duc de Bordeaux (1828). Huile sur toile, conservée au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux (inv. Bx E 405).