GALLERY
Unique vase en porcelaine de Sèvres au profil d’Eugénie
€ 8500
Unique vase en porcelaine de Sèvres au profil d’Eugénie
dénommé Vase Lesbos 1ère grandeur au portrait de l’Impératrice
€ 8500
Object N° 1231

À fond céladon, à décor en pâte sur pâte d’un médaillon au profil de l’impératrice Eugénie sur la face principale, le revers orné d’un nœud enrubanné surmontant un médaillon laissé vierge (orné vraisemblablement à l’origine de son chiffre), les anses à décor de bustes de femme, reposant sur piédouche.

Bon état (léger désaxement), restauration au col.

Manufacture impériale de Sèvres, 1860.

Marqué.

H. 63 cm.

Provenance

Villa Cyrnos, résidence d'Eugénie de Montijo, ex-impératrice des Français (1826-1920)

Historique

La forme de notre vase fut élaborée en juillet 1860 (Archives MNC, Sèvres, Appréciation des pièces en blanc et en fonds, juillet 1860 (folio 187), avec un total de frais de fabrication de 224,60 francs). Semble-t-il unique, puisqu'aucun autre exemplaire n'en est fait mention dans les archives, il sortit au magasin de vente de Sèvres le 7 mars 1868 (Arch. MNC, Sèvres, Vv7, 67-7 : "1 vase lesbos 1ere fond sur émail décor en or (sic) médaillon de l’Impératrice - 650 frs").

Sans doute non terminé et n'ayant pas trouvé de destination avant le 4 septembre 1870, date de la chute de Napoléon III, il resta alors dans les réserves de la manufacture de Sèvres (Archives Nationales, AB XIX 3347 : "État des pièces de porcelaine avec portraits, chiffres ou attributs de la famille impériale existant dans les magasin de la manufacture : 1 vase de lesbos fond céladon, médaillon et chiffres de SM l’impératrices, en pâte blanche.").

Le 12 janvier 1899 fut rendu un jugement ordonnant la restitution à Eugénie de 452 pièces de la manufacture de Sèvres, qui seront données le 17 juin au représentant de l’Impératrice, Firmin Raimbeaux (1834-1916) (voir La liste civile de Napoléon III, page 435 et Arch., Sèvres, Vaa 8, f° 174 v° : "À M. Raimbeaux, au nom et comme représentant de l’Impératrice. Restitution des pièces de porcelaine fabriquées avant le 4 septembre 1870 ayant un caractère d’intimité pour la famille impériale et appartenant à la liste civile : 1 vase lesbos fond céladon médaillon l’Impératrice 650 fr.").

Eugénie décida alors de le placer dans sa villa Cyrnos, construite en 1892 par Hans-Georg Tersling au Cap Martin, en date du 25 juillet 1900 (Archives Nationales, AB XIX 3347 : "Liste des vases de Sèvres à envoyer à la villa Cyrnos : 1 vase dit de lesbos, fond céladon avec médaillon l’impératrice Eugénie en application pâte blanche sur l’autre face le chiffre (sic), forme oeuf- tête de femmes en pâte blanche de chaque côté. hauteur 63 cm. Valeur 650 fr.").